Avez-vous reçu des courriels voulant faire affaire avec vous, malheureusement d'une entreprise concurrente? Cela peut sembler hilarant, mais sérieusement, nous recherchons à qui nous envoyons un courrier électronique pour présenter notre entreprise.

J'ai reçu un e-mail commençant par "cher client ...", ce qui est courant pour les courriers indésirables non adressés à une personne en particulier, car nous ne sommes pas des clients à coup sûr, mais ce n'est pas grave. Ensuite, l'e-mail est devenu intéressant.

L'expéditeur a commencé à mentionner qu'il avait vu notre bannière publicitaire et qu'il représentait une entreprise de marketing sur les réseaux sociaux qui aide les entreprises à accéder à Facebook, avant de se lancer dans un bloc de texte copier-coller de "bla-bla-bla" expliquant comment Facebook est utile, et qu'ils ont "plus de 25 millions de portée virale sur Facebook ..."

Tout d'abord, j'ai consulté leur site Web et ils sont un concurrent direct de notre entreprise. Nous sommes une société de conseil en communication plus holistique qui se spécialise davantage dans la technologie, les relations publiques, le développement du capital humain et les médias sociaux. Leur entreprise est davantage une entreprise de médias sociaux qui prétend également faire des relations publiques. Un peu différent peut-être, mais nous n'utiliserons certainement pas leur tenue. Une navigation superficielle sur notre site Web aurait plus que définitivement permis à un visiteur à froid de savoir ce que nous faisons et offrons (ce que nous faisons est bien en vue comme un slogan sur notre site Web), ainsi que qui sont les principaux. Une vérification rapide par les moteurs de recherche aurait également révélé facilement ce que nous faisons dans la vie.

Deuxièmement, toute organisation professionnelle de médias sociaux ne garantirait rien, et encore moins ferait des déclarations plus grandes sur les médias sociaux qu'elles ne peuvent vraiment le faire. La population des médias sociaux augmente certainement à un rythme exponentiel, mais sans comprendre ce qu'est l'activité d'un client et comment cibler au mieux le BON public avec les BONS outils de marketing, il n'y a absolument aucun moyen de garantir quoi que ce soit. Il peut y avoir des millions d'utilisateurs de médias sociaux, mais la population de consommateurs réelle dans tout pays qui utilise réellement les médias sociaux pour les ACHATS, peut être un très petit nombre par rapport à ceux qui fréquentent réellement les magasins physiques, etc. Les médias sociaux ne sont que l'un des outils de marketing dans un arsenal complet disponible pour les spécialistes du marketing holistiques, et aucun spécialiste du marketing digne de ce nom ne recommandera qu'un seul outil de marketing et prétendra garantir des résultats.

Lorsque nous voulons présenter un prospect à froid, le minimum que nous devrions faire est au moins d'aller sur son site Web et de comprendre ce que le prospect fait et offre. Les moteurs de recherche ne sont pas difficiles à utiliser et de nombreuses données peuvent être disponibles. S'il n'y a aucune donnée disponible sur Internet, peut-être que la prochaine étape consiste à découvrir à partir des annuaires commerciaux ce que fait le prospect, avant de tenter de le contacter à froid ou de lui envoyer un e-mail (si disponible). Ne lancez pas aveugle, ne lancez pas sans recherche et certainement, ne lancez pas vos concurrents. Il est, par euphémisme, ignorant.